03 janvier 2009

DES HOTELS A PARIS

Hôtels particuliers,

Demeures de seigneurs d'antan,

Ambassades ...

Promenons-nous

dans les bois

dans les avenues parisiennes

hotel_emile_menier_344126

La capitale regorge d'hôtels particuliers.

Devenus aujourd'hui musées,

biens de l'état ou encore

propriétés privées,

ces demeures font partie intégrante du paysage urbain.

Il s'agit ici de l'hôtel Emile Menier.

Situé dans le VIIIe arrondissement,

il fut construit en 1869-1870

pour l'industriel Emile Menerier

ligne_musique001

hotel_montesquiou_344183

L'hôtel de Montesquiou fut bâti en 1781 pour Anne-Pierre de Montesquiou-Fezensac,

premier écuyer de Monsieur.

Pour admirer cette demeure, aujourd'hui propriété privée,

il faut se rendre dans le VIIe arrondissement

ligne_animaux006

hotel_lambert_344230

L'hôtel Lambert se situe à la pointe de l'Ile Saint-Louis dans le IVe arrondissement. Il est l'oeuvre de l'architecte Louis Le Vau. L'édifice se distingue entre autre par son aile terminée en abside sur le fleuve. Aujourd'hui, cet édifice est une propriété privée

ligne_animaux033

hotel_behague_344241

On doit l'hôtel de Béhague à l'architecte Hippolyte Destailleur. Ce dernier bâtit cette demeure en 1866-1867 pour le comte Octave de Béhague. Il abrite aujourd'hui l'ambassade de Roumanie

ligne_plante004

hotel_gournay_344259

L'hôtel de Gournay se situe 1 rue Saint-Dominique dans le VIIe arrondissement. Il fut construit en 1712 pour Michel Amelot, marquis de Gournay. Il fut acquis en 1928 par la Banque de France avant d'abriter l'ambassade du Paraguay

ligne_plante006

hotel_vrilliere_344271

Dans le Ier arrondissement, l'hôtel de La Vrillière est aujourd'hui le siège de la Banque de France. Construit entre 1635 et 1650, il est l'oeuvre de l'architecte François Mansart. Au cours des siècles, il connut des modifications, des agrandissements et des altérations. A voir au premier étage, la Galerie Dorée avec ses splendides boiseries de François-Antoine Vassé et sa voûte peinte

ligne_plante017

hotel_behague_344241

L'hôtel Jacquemart-André est installé à quelques pas des Champs-Elysées, et plus précisement au 158 boulevard Haussmann dans le VIIIe arrondissement. Il fut construit en 1864-1868 pour le banquier Edouard André. Aujourd'hui, cette demeure de collectionneur est  devenue un musée. On peut y voir de multiples chefs-d'oeuvre de Nattier, Vigée-Lebrun, Fragonard, David

ligne_terre002

hotel_saint_florentin_344296

L'hôtel Saint-Florentin est installé dans le Ier arrondissement. Il fut érigé en 1766-1769 pour le ministre de la Maison du roi, le comte Saint-Florentin. En 1950, il est acquis par les Etats-Unis. C'est notamment dans ce lieu que le plan Marshall pour l'Europe vit le jour. Aujourd'hui, il est le siège du Consulat général des Etats-Unis

coeur12_1_

hotel_cluny_344311

L'hôtel de Cluny se situe place Paul-Painlevé dans le Ve arrondissement. Construit entre 1471 et 1500, il abrite aujourd'hui le Musée national du Moyen Age et Thermes de Cluny. Cette façade est celle qui donne sur la cour. La porte de la grande vis constitue l'accès principal de cette demeure. A voir également à l'intérieur, la chapelle des abbés de Cluny, chef-d'oeuvre de l'art flamboyant

fleur73

hotel_gaillard_344326

Construit au XIXe siècle, l'hôtel Gaillard accueillit bon nombre de fêtes somptueuses et de bals spectaculaires au temps où le baron et régent de la Banque de France, Emile Gaillard en fut le propriétaire. Le château de Blois et de Gien inspirèrent l'architecture de cette demeure. Cette dernière est un des plus beaux édifices néo-Renaissance française de Paris. A voir place du Général-Catroux dans le XVIIe arrondissement

fleur80

hotel_carnavalet_344332

L'hôtel Carnavalet est installé au numéro 23 de la rue de Sévigné dans le IIIe arrondissement. Sa construction remonte au XVIe siècle. Aujourd'hui, cet hôtel particulier a été transformé en musée. On peut y voir les collections historiques et archéologiques de la Ville de Paris. En photo, l'aile droite donnant sur la cour fut élevée en 1660-1661 par l'architecte François Mansart. Elle est dans un pur style Renaissance, pour être en harmonie avec la façade du logis

fleur89

hotel_lauzun_344337

L'hôtel de Lauzun (1657-1658), installé 17 quai d'Anjou dans le IVe arrondissement, compta parmi ses locataires les plus prestigieux, le poète Charles Baudelaire. Ce dernier occupa pendant deux ans, trois des pièces du 2ème étage. Il est vrai qu'au XVIIe siècle, le Club des haschischins fondé par Théophile Gautier était établi dans cet hôtel.

fleur106

hotel_sully_344344

Installé au 62 rue Saint-Antoine dans le IVe arrondissement, l'hôtel de Sully porte le nom du duc de Sully, grand ministre d'Henri IV qui acheta l'hôtel achevé et meublé en 1634. Ce dernier n'y vécut presque pas mais son nom est resté à jamais lié à cette demeure aux façades de pierre blonde richement animée de bossages, frontons, sculptures décoratives et bas-reliefs

ligne_a_puce025

hotel_seignelay_344359

L'hôtel de Seignelay fut construit en 1714-1715 par l'architecte Germain Boffrand. Ce dernier le vendit en 1718 à Colbert de Seignelay. Entre 1841 et 1938, il changea de nom pour devenir l'hôtel de Nicolay. Il fut également un temps la propriété de l'état allemand avant d'être confisqué en 1945. Aujourd'hui, il est la propriété de l'Etat. Et si vous voulez l'acquérir, c'est le moment !  L'Etat cherche à le vendre

animaux048

hotel_soubise_344398

L'hôtel de Soubise est installé rue des Francs-Bourgeois dans le IIIe arrondissement. Construit en 1705-1708 par l'architecte Pierre-Alexis Delamair, il accueille aujourd'hui les Archives nationales ainsi que le musée de l'Histoire de France.

ligne_effets014

hotel_matignon_344418

L'hôtel de Matignon est connu pour être à la fois la résidence du Premier ministre et aussi son lieu de travail. Situé rue de Varenne dans le VIIe arrondissement, cette demeure du XVIIIe siècle abrite au premier étage un salon central où l'on peut voir les plus belles boiseries Régence de la maison

ligne_animaux033

hotel_d_augny_344431

Dire qu'il y a des fonctionnaires qui ont la chance de travailler dans le cadre majestueux de cet hôtel particulier du XVIIIe siècle situé rue Drouot. En effet, l'hôtel d'Augny est devenu la mairie du IXe arrondissement de Paris

zipper_wi

hotel_chatelet_344435

L'hôtel du Châtelet (1770-1776) est connu pour avoir été la demeure de l'archevêché de Paris sous l'épiscopat de Marie-Dominique-Auguste-Sibour au XIXe siècle. Son éloignement de Notre-Dame lui valut le surnom de " exil ". Aujourd'hui, c'est la propriété du Ministère du Travail

fleur106

hotel_bourienne_344442

Pour admirer cette propriété privée, il faut se rendre dans le Xe arrondissement. L'hôtel de Bourienne est une demeure néo-classique. Il fut notamment habité par Fortunée Hamelin, célèbre femme d'esprit sous le Directoire avant d'être cédé à Louis-Antoine Fauvelet de Bourrienne, secrétaire de Napoléon qui lui a laissé son nom et y tint un salon très prisé à l'époque

ligne_chat_1

hotel_berlize_344455

L'hôtel de Berlize est installé 41 rue du Temple dans le IVe arrondissement.  Il fut construit en 1768-1770 pour Nicolas Faure, sieur de Berlize. A l'époque l'entrée se faisait rue Pierre-au-Lard. C'est sous Louis XIII que l'entrée est alors installée côté rue du Temple. Aujourd'hui, cette propriété privée abrite un café-théâtre et des salles de danse

byew

Source : L'intern@ute

Photos : photo : Gilles Targat

Posté par france france à 13:47 - - Commentaires [4] - Permalien [#]


Commentaires sur DES HOTELS A PARIS

    merci pour ce beau voyage en france c'est tres beau, j'aimerait bien que tu me le fasse visiter, merci encore gros bisous. suzie

    Posté par suzie, 03 janvier 2009 à 16:14 | | Répondre
  • Bonsoir Bénédicte

    Félicitations !
    Superbe article sur les hotels particuliers !
    J'ai beaucoup de respect pour ces beaux immeubles.
    Bravo aux architectes de l'époque !
    Gros bisous.
    Christian

    Posté par Kicomom, 01 février 2009 à 21:49 | | Répondre
  • Hô c'est Bô

    figure toi que je n'étais pas venu, ici, depuis un moment.
    Mais c'est vraiment beau ces hôtels.
    Que de richesses, d'objets rares...
    Hé bien tu vois, je n'aurais pas aimé vivre dans ces domaines. Visiter sans aucun doute.
    De grosses bises

    Posté par cricri d amour, 02 novembre 2009 à 19:13 | | Répondre
  • C'est vraiment beau ce patrimoine ! trés riche !!
    bisou !

    Posté par cocole, 26 janvier 2011 à 12:34 | | Répondre
Nouveau commentaire